Ape Machine – Darker Seas

Le 7 septembre est sorti le nouvel album d’Ape Machine : Darker Seas.

Par le passé, j’ai essayé de chroniquer des albums mais c’est un exercice difficile qui nécessite une réelle culture musicale et être un musicien renforce cette crédibilité. Pour les deux points cités précédemment je n’ai aucune légitimité. Je vais donc vous raconter l’histoire de ma découverte de cet album.

En 2016, sur le label Ripple Music est sorti l’album Midnight Cometh de Wo Fat. Wo Fat est un groupe dont le psychedelic doom stoner rock entre dans une résonance particulière avec mon âme. A la sortie de cet album je l’ai écouté sur bandcamp et j’ai donc clic après clic explorer le catalogue de leur label : ripple music. Le trouvant qualitatif, j’ai donc décidé de suivre ce label.

Et dans un mail des nouveaux ajouts du label, j’ai été interpellé par cet album. Pour deux raisons : l’artwork et le nom. Je suis de la vieille école, je ne compte plus le nombre de cd que j’ai acheté sans les avoir écouté juste sur une pochette. Et le résultat est assez aléatoire. Et pour le nom de la même façon mon intérêt a été éveillé.

Bon, à ce moment j’ai le droit/je mérite un Cool Story Bro. Pour autant, ce cheminement fait partie de ma relation avec cet album de manière inaltérable même s’il n’en préjuge pas la qualité. Je vous laisse donc vous faire votre propre opinion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.