Happy

Non je ne vais pas revenir sur le Happy de Pharrell Williams – au passage je préfére sa période du début de N.E.R.D. – mais vous parler de la série de SyFy qui est disponible sur Netflix en France.

Tout d’abord, le pitch :

Nick Sax, ex-flic al­coo­lique de­venu tueur, croit perdre la tête quand une li­corne ani­mée qu’il est le seul à voir le pousse à sau­ver une fillette en­le­vée par le père Noël.

Après l’avoir lu, on ne peut y voir qu’un énorme potentiel. Soit on est face à une bouse, soit à du génie !

Ensuite une petite bande annonce, histoire de voir de quoi il en retourne :

A partir de ce moment, j’ai su qu’il fallait que je vois cette série. Mais c’est pas une série à regarder dans les transports. Non, c’est la série à savourer. Un épisode par un. Pas de binge watching. 8 épisodes pour la saison 1, il faut en profiter!

Et j’en ai profité. Profiter d’un Christopher Meloni complétement déjanté, très loin de ce qu’on a pu voir du temps où il avait le rôle principal dans New York – Unité spéciale. Profiter d’une réalisation rythmé et efficace. Profité d’un humour pas très fin mais bien placé. Profité d’un peu de violence gratuite (ça fait mal).

J’ai trouvé cette série tout bonnement jubilatoire, et j’ai hâte de voir ce que va donner la saison 2, si saison 2 il y a. Et d’ici là, j’essayerai de me procurer le comics dont est tiré la série.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.