Late shift

Dans la catégorie aventure ludique, je suis obligé de vous présenter Late Shift.

Late shift supprime presque la limite entre un film et un jeu vidéo. Le jeu se qualifie de FMV c’est-à-dire un film interactif, le mot movie est présent dans le nom du domaine du jeu. Alors est-ce un jeu ou un film ? Pas facile à dire.

 

L’histoire

Ce film interactif donc a été réalisé par Tobias Weber sur un scénario écrit par lui-même et un certain Michael Robert Johnson. Pourquoi en parler ? Tout simplement parce que Michael R. Johnson est connu pour avoir écrit le scénario du Sherlock Holmes de Guy Ritchie.

L’histoire, c’est celle de Matt, un étudiant, gardien de parking la nuit pour arrondir ses fins de mois qui se retrouve en l’espace d’une nuit mêlé à un braquage et qui doit essayer de s’en sortir.

 

La jouabilité

Le jeu offre des choix scénaristiques au joueur et le rôle de ce dernier se limite à faire son choix parmi deux ou trois options. Mais là où le jeu fait fort, c’est que le choix n’entraîne pas de coupure dans la narration, de temps de chargement. Non, au contraire, tout est fluide comme un vrai film. Et je ne m’y attendais pas.

Pour arriver au bout du film, il faut compter 1h10 à 1h30 en fonction des choix. C’est une bonne durée, car cela permet de finir l’histoire en une session.

En fonction des choix du joueur, il existe 7 fins possibles. Mais pour arriver à toutes les voir, il faut faire le jeu 7 fois en entier car il n’existe pas de système de sauvegarde autre qu’automatique. Certes, cela augmente la durée de vie du jeu, mais pour revoir le même film 7 fois il en faut du courage!

 

Mon avis

Ce titre m’a tout simplement conquis. Je n’en attendais pas grand chose, je craignais une intrigue plate mais j’ai été happé et mon premier run fut un 1h10 de bonheur. Ma femme a également fait une partie et j’ai pris du plaisir à la voir jouer, faire ses choix, voir des nouvelles scènes, une autre fin.

Bref, pour une dizaine d’euros, l’expérience vaut largement le coup!

 

Et après

En rédigeant cet article, j’ai vu qu’un autre FMV était prévu par le même éditeur pour l’été 2018 sur console et déjà disponible sur PC : The Infectious Madness of Doctor Dekker un jeu d’enquête lovecraftien. Je pense que j’en ferai l’acquisition.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.