Underhand (CCG)

Underhand est un CCG sur mobile (android/iOS). Mais attention CCG veut ici dire Cultist Card Game et non Collectible Card Game. Ouf! Le jeu sera peut-être chronophage, mais pas source de ruine, d’autant plus qu’il est gratuit et sans achat in-app/pub.

Qui dit culte, dit dieu et donc le but du jeu va être d’invoquer des divinités plus ou moins sombre. Pour cela, vous devez gérer vos ressources pour pouvoir réussir les événements issus du deck et à la fin invoquer un dieu.

Pour cela vous allez disposer de ressources (votre main de carte) de 6 types  :

  • Relic
  • Money
  • Cultist
  • Food
  • Prisoner
  • Suspicion

A chaque tour de jeu, un carte événement est tiré du deck et vous devez la résoudre en choisissant une option. Concrètement, soit vous allez devoir payer avec des ressources de votre main, soit vous allez recevoir des ressources, soit un peu des deux.

L’objectif est donc de gérer les ressources en main pour pouvoir faire face à toutes les situations. Mais ça n’est pas simple, vous ne devez pas avoir trop de cartes (15 maximum). Si vous dépassez cette limite, vous risque d’être confronté à la carte Greed (avidité) et vous devrez au choix vous défausser de 5 cartes aléatoires ou de 2 reliques. De la même façon avoir trop de carte Suspicion n’est forcément une bonne chose, et ne plus avoir de carte Food peut-être déconseillé. Les cartes Relic, elles, sont vitales car elles peuvent remplacer n’importe quelle autre carte de votre main et sont souvent nécessaire pour les invocations finales. Bref, un équilibre à trouver.

Un petit exemple avec la carte Gods demande sacrifice

Qui vous propose 3 options pour la résoudre :

Sacrifier (défausser) 2 cartes Prisonner, Sacrifier une carte Cultiste ou d’insérer la carte Wrath of the Gods dans le deck.

Un très bon jeu pour ceux qui passent beaucoup de temps dans les transports par exemple et qui veulent s’occuper avec autre chose que Candy Crush et ses clones.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.